CAIRN. Le Nantais met le cap sur Paris et l’Europe

Un nouveau siège social à Treillières, la création d’une agence à Paris et la volonté d’explorer le marché européen : Cairn, qui fabrique des structures publicitaires gonflables, s’ouvre de nouveaux horizons.

Déploiement commercial en cours pour CAIRN. Cette société qui conçoit et fabrique des structures publicitaires gonflables affiche ses ambitions tant en France qu’à l’étranger.

Filiale à Paris
Sur le marché français, l’entreprise vient d’ouvrir une filiale à Paris, destinée à répondre aux attentes locales des trois marchés traditionnels de la PME : agences événementielles, entreprises et collectivités. » La logique de développement de l’entreprise c’est d’être proche de nos clients aussi bien sur le plan commercial qu’en termes de services. Car si nous concevons et fabriquons des structures publicitaires gonflables, nous proposons aussi plusieurs prestations : pose, maintenance, réparation et stockage » explique François Auger, qui a repris cette PME nantaise en 2002.
Constituée pour l’instant d’une personne, l’entité parisienne est la troisième filiale française de Cairn, déjà présente à Bordeaux depuis 2005 et à Montpellier depuis 2008. Dans les 3 cas, les filiales sont placées sous la responsabilité d’un gérant, qui détient une participation minoritaire.
Pour François Auger, le maillage du territoire français « n’est pas encore fini. Il nous faut être davantage présent en Rhône-Alpes, dans l’Est et au Nord ».

Objectif Europe
Mais, le dirigeant nantais ne se satisfait plus aujourd’hui du marché hexagonal. Les arches, colonnes, tentes et produits factices gonflables de Cairn devraient prochainement faire leur entrée dans différents marchés européens. Depuis 2003, les produits publicitaires du Nantais s’écoulent en Suisse, grâce à la création d’une filiale à Neuchâtel. François Auger souhaite désormais « mettre le paquet à l’export. Nous sommes sur des marchés de niche. C’est pourquoi il est important de se positionner sur plusieurs pays européens » explique-t-il.
Après une étude de marché confiée à la CCI, Cairn vient de participer à un premier salon en Allemagne. D’autres suivront l’année prochaine en Belgique, Grande Bretagne ou Espagne. Objectif : trouver dans ces pays des partenaires. Car contrairement au déploiement en France et en Suisse, François Auger n’envisage pas la création de filiales :  » Notre modèle va être plus sage, avec le recours à des distributeurs ».

1500m2 à Treillières
Pour faire face à ces nouveaux développements français et à l’international, l’entreprise solidifie ses bases Nantaises. Après plusieurs années passées sur l’Ile de Nantes, elle vient ainsi de prendre possession d’un nouveau site amiral de 1500m2 à Treillières. Un investissement de 1,2M€ dans lequel prennent place les treize collaborateurs de la maison mère. Cette équipe gonflera de près d’un tiers l’an prochain, avec le recrutement de quatre nouveaux collaborateurs afin de renforcer la production, les services commerciaux et administratifs.

Le journal des entreprises – novembre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>