Jeu de mains sur le sable chaud avec Cairn

Cairn fournit les structures gonflables du Beach Rugby Tour.

logo la tribuneUne vraie tournée estivale. Parti de Porticcio (Corse-du-Sud), le Beach Rugby Tour clôturera son périple 2007 les 1 er et 2 septembre sur le parvis du château de Versailles, après onze étapes sur les plages de Méditerranée, de l’Atlantique et de la Manche.

La caravane du Beach Rugby Tour ne passe pas inaperçue. Trois terrains d’animation et d’initiation délimités par des structures gonflables, un car podium et un écran géant, des paillotes, une boutique du XV de France et un stand d’information sur la Coupe du monde… À chaque halte, des centaines d’enfants s’affrontent sur le sable, avant de répondre à des quiz sur le rugby et la musique.

Le succès du beach rugby tour soutenu par Cairn

De toutes les actions imaginées par la Fédération française de rugby (FFR) pour développer son sport, le Beach Rugby Tour est la plus populaire. Elle permet de faire oublier la réputation de violence qui accompagne encore le rugby en dehors de son pré carré du Sud-Ouest. L’an dernier, le Beach Rugby Tour avait ravi plus de 20.000 personnes.

Combien, cette année, alors que la Coupe du monde se joue en France ? Fournisseur de l’agence Solola, qui organise le Beach Rugby Tour pour le compte de la FFR, François Auger se borne à garantir « une bonne visibilité » aux partenaires de l’opération, les sandwichs Daunat, le journal Midi olympique, la radio RTL 2 et l’hebdomadaire VSD.

Les caractéristiques de Cairn

François Auger est le gérant heureux de la société CAIRN, installée à Nantes. Ancien rugbyman, il conjugue sa passion de jeunesse au présent. « J’ai joué en scolaire, puis en universitaire et, enfin, dans un club d’anciens joueurs d’un assez bon niveau. J’en garde de fortes amitiés, réparties dans toute la France. Mais aussi une certaine hygiène de vie, sans laquelle il m’aurait été impossible de terminer mes matchs.

Enfin, le collectif m’a toujours donné l’envie de me dépasser », explique cet ingénieur agricole de formation. François Auger a repris la société Cairn en 2002, deux ans avant de décrocher son premier contrat pour le Beach Rugby Tour.

Le champ d’action de Cairn

« J’étais intéressé par la capacité à pouvoir argumenter autour du produit, précise-t-il. Cairn est une petite entreprise qui offre des capacités de développement intéressantes.  » Qu’ils soient commandés par des collectivités locales, des agences spécialisées dans l’événementiel ou par des grandes sociétés, les produits gonflables de Cairn se retrouvent sur tous les types de terrains possibles.

Bitume, herbe, neige, sable, terre, la PME nantaise conçoit et fabrique sur mesure des arches pour un départ ou une arrivée de course, des igloos et des stands pour la promotion de marques et de produits, des pourtours de terrain, des totems, et même des oriflammes.

Les projets de Cairn

Cairn occupe une ancienne voilerie, quai des Antilles, sur l’île de Nantes. C’est sur ce territoire en pleine métamorphose qu’a eu lieu la soirée inaugurale d’Estuaire 2007, la grande manifestation artistique organisée de Nantes à Saint-Nazaire, jusqu’au 1er septembre, autour d’une trentaine d’œuvres.

CAIRN a donné vie aux cinq immenses personnages gonflables imaginés par l’artiste David Bartex pour accueillir et guider le public. « C’était pour nous l’occasion d’utiliser et de montrer notre savoir-faire dans notre ville », s’enthousiasme François Auger, qui a profité d’Estuaire 2007 pour fêter les dix ans de l’entreprise.

La PME nantaise n’en a pas complètement terminé avec le rugby. François Auger et son équipe ont su convaincre la RATP d’installer une structure gonflable station Auber. Pendant la durée de la Coupe du monde, on pourra y mesurer son adresse avec un ballon ovale en visant des cibles sur un mur-rideau…

Pascal Gateaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>